Echanger et partagerOptimiser la coordination des soins

Chaque membre peut apporter sa pierre à l'édifice et permettre de mutualiser les projets de l'association.

 

 

1 - Coordination, pluridisciplinarité, interdisciplinarité

 

 

Pluridisciplinarité et interdisciplinarité sont liées à la coordination des soins et des soignants. Un des objectifs principaux de l’association SANTE LIB CŒUR D’HERAULT,
consiste en une prise en charge des patients au quotidien par les professionnels de santé eux-mêmes, de même que le développement de l’association.

 

 

pluriLa pluridisciplinarité a toujours été un élément fondamental dans la pratique quotidienne de tous les professionnels de santé libéraux, avant même qu’il soit question pour les médecins généralistes par exemple, de « médecin réfèrent » de « médecin traitant » ou « de pivot du système de santé », il a toujours existé une collaboration de principe de tous les acteurs de santé : médecins (généralistes ou spécialistes), infirmier(e)s, kinésithérapeutes, orthophonistes, pharmaciens, sages-femmes, etc. Cette collaboration a toujours été centrée sur la prise en charge des patients souvent les plus « lourds », âgés et isolés. Cette prise en charge pluridisciplinaire en réseau a toujours été active et s’effectue à la demande des patients ou de leurs familles, en ambulatoire ou en institution (EHPAD, IME, foyers etc...) mais aussi lors du parcours de soins du domicile à l’hôpital, lors de l’accompagnement et l’orientation vers les hospitalisations de jour ou lors d’un suivi au domicile avec ou sans HAD (Hospitalisation A Domicile).

 

Nous proposons de développer et renforcer cette approche collaborative de tous les professionnels de santé qui peuvent actuellement rencontrer, et à des niveaux différents, de nombreuses difficultés dans l’exercice de leur activités respectives et plus particulièrement dans l’accompagnement de leurs patients.

 

 

mainsL’interdisciplinarité est partie prenante dans l’« équipe de soins ambulatoires »(ESA) qui se constitue de fait autour du patient, de sa (ou ses) pathologie(s), de son environnement et de sa situation socio-familiale. Elle participe et contribue au suivi du patient par sa connaissance du terrain et des populations, par son adaptabilité et sa proximité.

 

Nos actions doivent être avant tout basées et centrées sur nos patients mais nous devons aussi être attentifs à l’amélioration des conditions de travail de tous les professionnels, et donc, in fine, à l'amélioration de la prise en charge des malades, gage d’une meilleure efficience des soins.

 

continuite
 
La continuité des soins est un des éléments clés dans la prise en charge des patients. Elle doit assumer les soins continus des malades aigus ou chroniques selon leurs besoins spécifiques et leur état de santé. Elle permet d’assurer le suivi des patients dans la durée sans ruptures ni dysfonctionnements dans la transmission des informations ou données les concernant dans le cadre d’une prise en charge multidisciplinaire structurée. La continuité des soins répond, en outre, pour les professionnels de santé à une obligation à la fois, déontologique et légale, puisqu’ils doivent veiller en toutes circonstances à sa bonne application et à l’orientation en cas de nécessité des patients dont il assume normalement la prise en charge habituelle.

 

Nous voulons aborder les problématiques posées par la délégation de tâches ou le transfert de compétences, réfléchir à de nouveaux moyens de mutualisation entre tous les professionnels et les acteurs de santé du territoire dans leur travail de tous les jours, proposer de nouveaux outils performants et innovants comme supports à l’interdisciplinarité, qui ne soient pas une charge ou une contrainte supplémentaire mais une aide efficace au service des soins et des soignants.

 

La coordination des soins se définit « comme une action conjointe des professionnels de santé et des structures en vue d’organiser la meilleure prise en charge des patients en situations complexes, en terme d’orientation dans le système, de programmation des étapes diagnostiques, thérapeutiques et d’organisation du suivi ».

 

Son développement et son renforcement sont un enjeu majeur pour l’amélioration de la performance du système de santé. La coordination des soins peut se décliner en coordination d’appui pour les cas les plus complexes avec de nouvelles expérimentations (MAIA ..) ou les structures déjà existantes (HAD, SSIAD, réseaux …). Il faut souligner qu’elle s’organise aussi, le plus souvent dans l’urgence et en premier recours, avec les médecins et les autres acteurs de soins du territoire, selon les moyens et ressources à mobiliser localement. Le but est de synchroniser au mieux toutes les interventions nécessaires dans une logique de « juste recours » aux soins et doit s’articuler avec les réalités de l’offre de soins territoriale dans un souci de décloisonnement et d’efficience des soins.

 

Mais pour y parvenir, il est nécessaire que tous les intervenants puissent partager des intérêts communs ou convergents, qui doivent être au préalable, une meilleure prise en charge du patient mais aussi la qualité et l’efficience des soins, de meilleures conditions d’exercice au quotidien pour les soignants et la valorisation de leurs responsabilités. Il est important de rappeler aussi que les difficultés actuelles de notre système et des différents projets de santé sont certes dans son financement mais aussi dans la faiblesse à mobiliser et à coordonner les moyens existants.

 

3hommes
 
Pour répondre à des demandes de soins de plus en plus complexes, à la raréfaction et rétraction de l’offre de soins, nous devons anticiper et nous préparer à de nouveaux modes de financements et de rémunérations (NMR), de nouveaux modes d’exercice (délégations de tâches ou transferts de compétences ...). L’interdisciplinarité et la coordination de tous les acteurs de santé d’un territoire donné est à la base d’un nouveau modèle des soins de proximité qui aura pour conséquences de faire évoluer les méthodes, les mécanismes et l’organisation de notre système actuel. Il est bien évident que l’évaluation et la reconnaissance d’un meilleur service médical rendu aux populations ne peut se faire sur la seule base d’une approche quantitative ou de la « dictature aveugle des chiffres » ou des statistiques en termes financiers ou du nombre de patients éligibles à telle ou telle structure ou projet. Elle doit aussi se faire sur la reconnaissance de la complexité des soins et du soutien, des particularités d’un territoire donné et de ses populations.

 

Une Commission de Coordination a été créée au sein de l’association pour aborder et discuter de ces problématiques afin de pouvoir proposer des solutions et des actions sur notre territoire, de faire connaître les projets en cours, de pouvoir faire remonter l’avis des adhérents de l’association, s’associer pour certains d’entre eux (après consultation des adhérents) à leur application sur le terrain.

shema

2 - Connexions et échanges sécurisés

 
securite
 
Il est bien évident que l’interdisciplinarité, passe par la mise en place d’outils informatiques et solutions adaptées aux attentes de tous professionnels de santé, adhérents de l’association, afin de faciliter au mieux les échanges et une meilleure communication entre eux. Il est donc important de sensibiliser les professionnels aux nouvelles technologies : messageries sécurisées et cryptées (Exemples Apicrypt, MS Sante, Medimail etc  ), connexions sécurisées (relations avec serveurs existants des institutions, associations et réseaux existants sur le territoire), dossiers de soins DMP (Dossier Médical Partagé) et les autres logiciels métiers …

 

Une Commission Informatique participe à l’élaboration et au développement du Portail Internet et à son contenu rédactionnel, à la surveillance et mise en place de nouveaux outils informatiques pour l’association. Elle a pour but aussi de sensibiliser tous les professionnels aux nouvelles évolutions dans le domaine de l’informatique, de la télémédecine et des nouvelles technologies.

 

3 - Proximité, sécurité et efficience des soins

 

Le travail des professionnels de santé en proximité et en premier recours doit s’appuyer sur une meilleure connaissance de l’offre de soins locale et de toutes les ressources mobilisables sur le territoire. Il est important de développer les échanges et les communications adaptés à leurs propres habitudes et fonctionnements sans alourdir leurs activités par des contraintes et charges inutiles. Il a été décidé de la mise en place d’un forum sur le portail Internet de l’association qui permettra de faciliter les échanges et faire remonter toutes les problématiques liées à leurs propres exercices ou aux activités de l’association. Il sera mis à disposition sur le site des documents à télécharger et validés par les différentes commissions (exemples de dossiers de soins pour le suivi de patients à domicile, suivi des INR (coagulation), suivi des constantes et gestion des alertes, recommandations et références sur les CAT (Conduites à Tenir) et des prises en charge.

Un ESPACE MEMBRES SÉCURISÉ sera mis en ligne à l’intention des professionnels de santé, adhérents de l’association, où chaque professionnel sera répertorié avec ses propres coordonnées (adresse, téléphone, portable, mails, site internet …) qu’il pourra modifier et organiser selon ses besoins, communiquer plus facilement et de façon plus intuitive.

Un FORUM sera mis à disposition des adhérents de l’association afin de faciliter les échanges, favoriser une meilleure communication au sein de l’association et pouvoir mieux collecter toutes les problématiques liées à la vie de l’association ou aux questions de santé du territoire.

Un ESPACE MÉTIERS sera réservé pour chaque profession de santé avec possibilité de mettre en lien les sites de référence et la mise en ligne des documents relatifs à leurs formations professionnelles respectives, FMC (Formation Médicale Continue) ou DPC (Développement Professionnel Continu).

 

4 - Accompagnement, solidarité et entraide

 
entraide
 
L’association veut proposer auprès des professionnels de santé entraide et soutien par la mise à disposition de son réseau, et relier ainsi adhérents et correspondants pour :
  •  trouver des solutions adaptées aux circonstances et aux besoins des professionnels de santé, en cas de maladie, d’arrêts prolongés ou de difficultés diverses et variées.
  •  avoir la possibilité de trouver une solution de secours auprès d’un collègue faute d’autres solutions pour assurer souvent dans l’urgence la continuité des soins et permettre de développer des partenariats entre les équipes et les différents cabinets.
  • l’accueil des stagiaires et le développement des terrains de stage pour toutes les professions de santé du territoire qui le permettent. Sensibiliser les adhérents à la diffusion des informations concernant les stages et les demandes des stagiaires et des étudiants, relatives par exemple à leurs mémoires de fin d’étude ou de leurs travaux de thèses.
  •  l’accueil des nouveaux installés sur le territoire, permettant une meilleure intégration et facilitant les échanges avec l’ensemble des acteurs de santé du Pays Cœur d’Hérault.

 

La possibilité de développer l’entraide est primordiale dans les enjeux et les fondements de l’association. Elle s’inscrit complétement dans ses projets dont l’un des objectifs principaux est de mettre en connexion tous les professionnels de santé du territoire, comme de les sensibiliser aux futurs projets de santé du territoire. A terme, d’autres services pourront être proposés à la demande des adhérents, que ce soit pour du secrétariat, des conseils informatiques, juridiques, administratifs ou organisationnels pour tout ce qui touche à l’exercice des adhérents professionnels de santé de l’association.

Synergie

"Phénomène par lequel plusieurs acteurs agissent ensemble, créent un effet plus grand que la somme des effets attendus s'ils avaient opéré indépendamment."

Coordination

Etymologie : du latin cum, avec, et ordinare, mettre en ordre, ranger, disposer, ordonner, arranger, organiser.
C'est l'action de coordonner, d'ordonner, d'agencer, d'organiser les parties d'un ensemble en vue d'un objectif commun
La coordination au sein d'un groupe cherche à diriger les initiatives ou les actions de ses membres vers la réalisation d'un but commun avec la meilleure efficacité.
Cette coordination peut nécessiter un coordinateur ou la mise en place d'outils dédiés, dont le rôle est de modifier l'environnement pour qu'il favorise au maximum les interactions entre les membres d'un groupe.
 
"Les coordinations (marchandes et non marchandes) s’organisent principalement autour de réseaux d’acteurs, parfois constitués antérieurement aux expérimentations, et qui sont plus ou moins bien identifiés sur l’espace territorial. Ces réseaux d’acteurs jouent sans doute un rôle fondamental pour le développement, l’animation et la pérennisation de projets locaux."

shutterstock61662271
Medecine-preventivelarge
20-8
la-menace-dun-conflit-des-medecins-liberaux
mmg
pont3Canet
infirmiers-soins-liberal-logiciel
images
formation
federation